×

Annonce

Google Geocoding API error: The request was denied.

Le musée de la Folie Marco à Barr

0.0/5 Note (0 votes)

En plein cœur de la campagne alsacienne, le Musée de la Folie Marco de Barr se situe dans une magnifique et noble demeure du XVIIIème siècle.

Établi comme complément de connaissance destiné à toutes les personnes désireuses d’en apprendre toujours plus sur la vie alsacienne d’antan, le Musée s’est spécialisé dans le mobilier bourgeois et en présente un nombre impressionnant, dans des pièces plus belles les unes que les autres. 

Le Musée, une folie qui a su s’imposer

La grande demeure qui abrite le musée, de style mi-seigneurial mi-bourgeois, est l’œuvre de Louis Félix Marco, grand avocat et bailli de la seigneurie de Barr du XVIIIème siècle.

Quand il décide de la faire construire, entre 1760 et 1763, tous les habitants de la ville qualifient le projet de « folie », et c’est donc à cela que l’on doit aujourd’hui le nom des lieux.

Ils avaient d’ailleurs sûrement raison, puisqu’à sa mort Marco était presque ruiné.

Après être passée de mains en mains, la demeure est finalement léguée à la ville de Barr en 1960, qui décide d’en faire un musée.

Les Collections, pour un détour par la bourgeoisie alsacienne

Considéré aujourd’hui comme le musée du mobilier alsacien, la Folie Marco regroupe du mobilier bourgeois datant de la Renaissance, de l’Empire, et même de la Restauration (du XVIIème au XIXème siècle).

Le tout est agrémenté de plusieurs collections, notamment une collection d’objets en étain, qui étaient utilisés à la fois dans les domaines ménagers, médicaux mais aussi religieux.

L’étain avait en effet une place importante dans l’est de la France, et Barr a accueilli au cours des siècles plusieurs familles renommées de potiers d’étain.

Diverses expositions temporaires de faïences et d’horloges investissent également régulièrement les lieux, et viennent magnifier les lambris d’époque de la demeure.

Le Plan

Poster un commentaire

Vous êtes identifier en tant qu'invité.