Le Musée Alsacien de Strasbourg

3.0/5 Note (1 votes)

Le Musée Alsacien de Strasbourg présente un témoignage de la vie rurale en Alsace durant les XVIIIe et XIXe siècles, à travers une collection d'objets du quotidien.

Ces témoignages sont présentés dans trois anciennes demeures strasbourgeoises reliées entre elles par un ensemble de coursives et d'escaliers en bois.

On y découvre ainsi du mobilier, des costumes, de l'outillage agricole et viticole, des céramiques et de l'art religieux. Des intérieurs caractéristiques des différentes régions d'Alsace (vignoble, plaine agricole, montagne vosgienne), ainsi que des ateliers d'artisans ont également été recréés.

Histoire du musée

Le Musée Alsacien a été créé en 1907, tout d'abord sous la forme d'une kermesse paysanne, lors de laquelle des femmes de la bourgeoisie alsacienne avaient revêtu des costumes traditionnels, puis pour protéger le patrimoine alsacien alors que la région avait été annexée par l'Empire allemand. 

Pendant la première guerre mondiale, le Musée fut jugé trop francophile et fut vendu aux enchères avec l'ensemble de ses collections. Ce fut alors grâce à la Municipalité de Strasbourg qu'il fut sauvé et intégré à l'ensemble des Musées de la ville, avec à sa tête un conservateur : Adolphe Riff. 

Les collections

Le Musée Alsacien présente une collection de beaux objets, en très bon état, qui proviennent, pour la plupart, du Bas-Rhin, région où l'industrialisation a été la plus tardive. Dans le Haut-Rhin, par contre, les traditions et les usages du monde rural ont disparu plus rapidement du fait de la présence des usines textiles.

Le Musée présente deux thèmes principaux qui sont, d'une part, la vie de famille, avec une présentation de l'intérieur paysan et des ses croyances, et d'autre part, les activités de production, l'élevage laitier, la viticulture et l'artisanat.

Le Plan

Poster un commentaire

Vous êtes identifier en tant qu'invité.