Le musée de la scierie Vincent à Sainte-Croix-aux-Mines

0.0/5 Note (0 votes)

Le musée de la scierie Vincent se situe dans la zone artisanale est de Sainte-Croix-aux-Mines, au 28 rue Maurice Burrus.

Il retrace l'évolution technique de l'exploitation et du travail du bois depuis la moitié du XIXe siècle jusqu'aux années 90 quand la scierie a cessé de fonctionner en tant que telle.

Au milieu du XIXe siècle Jean-Baptiste Vincent crée sa première scierie qui fonctionne avec un moulin à eau.

L'entreprise est familiale et artisanale. Au début du XXe siècle son fils, Augustin, déplace la scierie dans un local plus grand et se dote d'une machine à vapeur semi-fixe, l'entreprise entre dans la modernité.

Le petit-fils de Jean-Baptiste, Charles-Auguste, va alors agrandir encore la scierie afin de pouvoir satisfaire la demande émanant de la France entière : la scierie devient alors industrielle même si ce n'est qu'en 1960 que l'électricité remplace la vapeur. 

A l'arrêt de l'exploitation dans les années 90 les deux fils de Charles-Auguste l'ont transformée en musée.

Depuis 1997 le site et les bâtiments sont inscrits au répertoire supplémentaire des Monuments Historiques et dix-sept machines ont été classées en 1999 au Patrimoine Industriel. 

La visite guidée de la scierie permet de découvrir l'évolution des techniques, des outils et des machines ainsi que les débuts de l'industrialisation dans le domaine du bois.

Ainsi on peut admirer trois lignes de sciage d'époques différentes dont deux sont encore en état de fonctionnement.

La pièce phare du musée est une machine à vapeur Farcot-Corliss datant de 1893. Il s'agit de l'une des plus vieilles machines trouvées en Alsace. 

Le Plan

Poster un commentaire

Vous êtes identifier en tant qu'invité.