Le musée du chai de Lardimalie à Saint-Pierre-de-Chignac

0.0/5 Note (0 votes)

Le musée du Chai de Lardimalie est situé dans un chai construit en 1902 pour la fabrication du vin, sur les hauteurs de Saint-Pierre-de-Chignac, en Dordogne.

Il évoque la vie de Jules-Honoré Sécrestat, qui fut l'inventeur du premier apéritif à base de gentiane, et présente le monde du vin à la fin du XIXe siècle.

Histoire du musée

Le musée a ouvert ses portes au public en 2009 grâce à ses propriétaires : Jacqueline et Christophe de Mullhenheim.

Le chai de Ladimarlie avait été fermé en 1967 car il n'y avait plus de vignes, après des années d'inactivité, le couple a décidé d'y ouvrir un musée pour rendre hommage au père de l'arrière-grand-mère de Jacqueline de Mullhenheim, Jules-Honoré Sécrestat qui a débuté sa carrière comme simple ouvrier distillateur, avant de fonder sa propre entreprise et de créer deux fameux apéritifs, le Bitter Sécrestat et le Toni-Kola, grâce auxquels il a fait fortune.

Les collections

Le Musée du Chai de Lardimalie permet au visiteur de découvrir la vie de tout un domaine.

On peut y voir, tout d'abord, une collection d'affiches et de publicités montrant l'évolution des mentalités par rapport à l'alcool depuis 1860 jusqu'à notre époque.

On y voit également une collection de machines, d'outils et d'instruments dont se servaient les vignerons, les cavistes, les vendangeurs et les tonneliers pour la fabrication et l'élevage du vin, ainsi qu'un spectaculaire cuvier qui s'étend sur deux étages.

Un parcours ludique est également proposé aux enfants, avec à la clé une dégustation de jus de raisin.

Le Plan

Poster un commentaire

Vous êtes identifier en tant qu'invité.