Le musée des beaux-arts de Calais

0.0/5 Note (0 votes)

Anciennement nommé le « Musée des Beaux Arts et de la dentelle », ce dernier est situé au 25 de la rue Richelieu à Calais. Il occupe un bâtiment à l’architecture fonctionnaliste pensé par Paul Pamart.

À l’ouverture du bâtiment, on y trouvait encore des collections liées à la dentelle. Cependant, celle-ci étant trop importante pour être conservée au sein du musée, elle a déménagé à la Cité internationale de la dentelle en 2009.

Historique

Le musée a été inauguré en 1966. Il est le fruit d’une évolution géographique et structurelle car le musée a changé plusieurs fois de locaux avant d’occuper le bâtiment actuel.

Les collections du musée n’ont pas été épargnées par l’histoire. Lors de la prise de la ville par les Allemands, le musée a été incendié si bien que de nombreuses œuvres de Van Dyck, de Poussin et de Lebrun ont été perdues.

Organisé en départements, le musée actuel se targue de faire la jonction entre l’art ancien et l’art moderne que ce soit au niveau de la dentelle ou des beaux arts.

Les collections

Rassemblées sur deux niveaux, les collections regroupent des peintures, des dessins, des sculptures et des photographies allant du dix-septième au vingt-et-unième siècle.

Au rez-de-chaussée, on y trouve une salle consacrée à Rodin et son thème de prédilection, les bourgeois. Au même étage, sont exposées de nombreuses photos et peintures d’artistes calaisiens et britanniques qui ont tous connu la ville. Parmi eux, on trouve Turner ou Bonington tout comme Jeanne Thil et Henry Lhotellier.

Au premier étage, on pourra découvrir une surprenante salle d’exposition permanente dédiée au monde féerique et mystérieux d’Alice au Pays des Merveilles, présenté à travers des œuvres de François Morellet, de Bourdelle et d’Alechinsky.

Le Plan

Poster un commentaire

Vous êtes identifier en tant qu'invité.