Le musée des beaux-arts de Nice

4.7/5 Note (3 votes)

Le Musée des Beau-Arts de Nice

Le Musée des Beaux-Arts de Nice est situé au 33 de l’avenue des Beaumettes, à l’ouest du centre-ville.

Il est installé dans une villa construite par la princesse ukrainienne Élisabeth Kotchoubey, aidée par l’architecte niçois Constantin Scala.

Bâtiment au charme très russe avec ses fausses fresques pastichant l’Antiquité et son gigantesque jardin anglais, la villa donne au musée un air féerique et majestueux.

Historique

L’idée d’un musée des beaux-arts remonte à l’annexion du comté de Nice par Napoléon III en 1860. La ville ne possède alors pas de lieu d'exposition si bien que l’empereur décide la création d’un fonds qui sera à l’origine du musée.

En 1875, alors que la ville ne dispose d’aucun local pour y entreposer ces œuvres, une partie est envoyée à la Préfecture des Alpes-Maritimes et une autre, à la bibliothèque municipale.

Cette même année, la ville décide de louer un étage d’une maison appartenant à la comtesse Rey pour exposer ces pièces.

Les œuvres changeront plusieurs fois de lieux et ce n’est qu’en 1925 qu’on décida de les déplacer vers la Villa Kotchoubey.

Les Collections

Le musée se concentre essentiellement sur la peinture. Au rez-de-chaussée, la collection s’étend des primitifs régionaux jusqu’à la peinture du dix-huitième.

Une salle entière est consacrée aux Van Loo. On y trouve aussi des peintures de Jan Brughel l’Ancien, de Cozza ou de Fragonard.

Le premier étage est consacré à la peinture du dix-neuvième. On y trouve des oeuvres impressionnistes, postimpressionnistes, nabis et fauvistes.

Des tableaux de Monet (« Falaise de Fécamp »), de Sisley, Dufy, et Marie Laurencin y sont exposées.

La sculpture n’est pas en reste puisque des œuvres de Carpeaux, de Rude et même de Rodin parsèment le musée.

Le Plan

Poster un commentaire

Vous êtes identifier en tant qu'invité.