Le musée des arts décoratifs, de la faïence et de la mode à Marseille

0.0/5 Note (0 votes)

Le musée de la faïence se trouve dans le château Borély, une riche demeure de négociants marseillais, dans le huitième arrondissement de Marseille.

Il possède plus de deux mille cinq-cents pièces d’une diversité étonnante couvrant une période du dix-huitième à nos jours.

On y trouve des céramiques, des verres, du mobilier, des objets exotiques ainsi que des collections liées à la mode et aux accessoires.

Historique

Le musée, inauguré en 1995, était à l’origine situé dans une bastide du dix-neuvième, le château Pastré.

Elle porte le nom du négociant qui en fut le propriétaire, Eugène Pastré.

Le musée déménagea en 2012 dans le château Borély dont la rénovation a permis d’accueillir la totalité des pièces initialement présente dans le musée.

Les Collections

Elles se divisent en quatre grandes catégories.

La première est liée à l’Art nouveau et à l’Art déco.

On peut y admirer un grand ensemble de mobilier, de céramiques et de verres de la première partie du vingtième.

On y trouve des œuvres aux courbes élégantes ainsi que des pièces caractérisées par la rigueur géométrique de l’Art Déco.

La deuxième partie est consacrée aux faïenciers marseillais qui eurent le privilège de fabriquer leurs pièces à l’attention des plus riches familles du pays.

On peut y trouver les premiers services destinés à la dégustation des boissons exotiques comme le café, le chocolat ou le thé.

Les collections exotiques, elles, se concentrent sur l’influence de l’art asiatique sur la faïencerie européenne.

On peut y contempler les œuvres de Théodore Deck, dont le musée présente plus d’une centaine de pièces.

Enfin, la dernière partie est dédiée aux arts de la mode.

On y trouve du prêt-à-porter de luxe, des modèles faits main sur mesure ainsi que des prototypes tous aussi extravagants les uns que les autres.

Le Plan

Poster un commentaire

Vous êtes identifier en tant qu'invité.