Le musée muséum départemental des Hautes-Alpes à Gap

0.0/5 Note (0 votes)

Situé au 6 avenue du Maréchal Foch à Gap, le Musée Muséum des Hautes-Alpes se caractérise par un certain éclectisme, abritant à la fois des collections archéologiques, historiques et ethnographiques, mais également des toiles de maîtres.

Histoire du musée

En 1804, à l'initiative de Charles-François de Ladoucette, un premier musée est bâti à Gap. Ce dernier disparaîtra cependant sous l'Empire. 

En 1877, l'archiviste des Hautes-Alpes Robert Long, obtient l'autorisation de stocker les vestiges de l'ancienne cathédrale de Gap dans le local des archives, donnant ainsi naissance au musée archéologique de Gap.

Son successeur, l'abbé Paul Guillaume, continue l'oeuvre de son prédécesseur et enrichit les collections. A partir de 1882, ces dernières sont transférées au sein de l'immeuble Merlin qui jouxte la préfecture.

Afin d'abriter des collections toujours plus importante en nombre, les autorités permettent l'émission d'une loterie nationale, en 1901, dont les fonds financeront la construction du nouveau musée qui sera finalement inauguré en septembre 1910.

Les collections

Le Musée Muséum départemental des Hautes-Alpes recèle dans ses sous-sols maints trésors archéologiques qui constituent autant de précieux témoignage sur l'histoire du département.

Les visiteurs découvriront ainsi des vestiges préhistoriques datant de l'âge du bronze et de l'âge du fer tels des torques ou des épées. Le musée conserve également quelques objets remontant à l'antiquité romaine telle une sculpture représentant l'Hermès double de Jupiter Ammon.

Le musée abrite en outre quelques toiles de grands maîtres tel le tableau de Léon Comerre intitulé Pierrot jouant de la mandoline.

Enfin, la collection ethnographique du musée rend hommage à l'histoire locale avec, par exemple, l'exposition du mobilier utilisé dans la vie quotidienne du temps jadis.

Le Plan

Poster un commentaire

Vous êtes identifier en tant qu'invité.