Le musée de Grenoble

0.0/5 Note (0 votes)

Le musée de Grenoble, situé place Lavalette, est l’un des musées les plus prestigieux d’Europe, tant pour ses collections d’art antique que pour celles ayant trait à l’art contemporain.

Son fonds est constitué de peintures, de sculptures, de dessins et d’antiquités en tout genre.

Sur plus de dix-huit mille mètres carrés, le musée expose en permanence plus de mille 1500 œuvres, réparties dans cinquante-sept salles.

Un espace de mille mètres carrés est aussi dédié aux expositions temporaires.

Historique

L’institution a été fondée en 1798, et ce bien avant tous les musées de province.

Le musée a occupé plusieurs locaux au cours de son histoire.

Il fut d'abord installé au sein de l’ancien évêché.

Il ensuit occupa les locaux de l’École Centrale, du début du dix-neuvième jusqu’à la construction d’un musée bibliothèque, en 1870.

Il y résida jusqu’à la construction du bâtiment actuel, inauguré en 1994.

Dès 1920, le musée de Grenoble est considéré comme le premier musée d’art contemporain en Europe, celui de Paris n’ayant ouvert qu’en 1947.

Les Collections

Le musée propose une visite interactive de l’histoire de l’occident sur une période allant du treizième au vingt-et-unième.

Il possède en outre une collection de statuettes africaines de plus de cent pièces.

L’archéologie est représentée par les découvertes de Champollion, que le fameux égyptologue a ramenées de ses voyages.

On y trouve de plus des œuvres des plus grands peintres, de Géricault à Courbet (« Paysage sous la neige ») en passant par Delacroix, Granet, Renoir et Pissaro (« La maison de la folie à Éragny »).

Une section est consacrée à l’art régional et notamment à l’école dauphinoise du dix-neuvième.

Le vingtième siècle présente des œuvres de Kandinsky, de Paul Klee et de Picasso.

Dans le jardin du musée, enfin, se trouvent de nombreuses sculptures.

Le Plan

Poster un commentaire

Vous êtes identifier en tant qu'invité.